Accueil » Revue de presse » Free ne veut pas surpayer T-Mobile

Free ne veut pas surpayer T-Mobile

TELECOMS Sprint a jeté l’éponge pour la reprise de la filiale américaine de Deutsche Telekom.

Sprint, le troisième opérateur américain détenu par le japonais SoftBank, a finalement décidé de jeter l’éponge. Sa tentative d’avaler T-Mobile US s’est avérée trop compliquée du point de vue des règles antitrust. Free se retrouve désormais seul en lice face à Deutsche Telekom, le propriétaire de T-Mobile US. Mais la partie est encore loin d’être gagnée : en Allemagne, on considère l’offre du français bien trop basse et on se dirait même prêt à ne pas céder les activités américaines. Selon les informations de Lesechos.fr, Iliad n’entend pas améliorer son offre pour le moment, ni faire entrer de nouveaux partenaires dans le jeu pour convaincre Deutsche Telekom.

(Source: lesechos.fr)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Free : le mobile cartonne, la Freebox stagne

Illiad vient de dévoiler ses résultats financiers, plutôt bons sur la partie téléphonie mobile. En ...