Accueil » Insolite » Déclaré mort par la Sécu, ses remboursements de santé sont refusés

Déclaré mort par la Sécu, ses remboursements de santé sont refusés

Un retraité qui voulait se faire rembourser par son assurance maladie, a dû prouver qu’il était bien vivant pour obtenir un remboursement.

Décédé en 2010, il se réveille avec un courrier de la sécu quatre ans après. Le scénario d’un remake kafkaïen ? Presque, dans le grotesque. Un retraité de 68 ans s’est vu refuser un remboursement par son assurance maladie au motif qu’il était… décédé.

« J’ai reçu une lettre le 18 juillet de la Sécurité sociale des professions indépendantes me disant que le remboursement était impossible, au motif de décès au 4 janvier 2010 », a expliqué, l’homme, Jean-Marie Sevrain, au quotidien Vosges matin. « Sur le coup, quand on reçoit ce courrier, on se demande si on rêve. Après, avec ma femme, on en a rigolé… », a-t-il assuré, alors que le montant de la consultation à rembourser était de 23 euros.

Mort mais avec possibilité de recours

Le retraité, diabétique, s’était rendu deux jours plus tôt chez son médecin généraliste pour une prescription de médicaments, « tel que je le fais depuis des années tous les trois mois. Ce qui est exceptionnel, c’est que je suis censé être mort, mais le courrier indique que j’ai quand même une possibilité de recours ! Et quand j’ai appelé l’organisme, la Ram, on m’a dit : Prouvez que vous êtes M. Sevrain ! ». Absurde. Il a alors fallu que son médecin traitant certifie qu’il était bien vivant pour le sortir de cette mauvaise farce.

D’après le sexagénaire, la Sécurité sociale professionnelle a d’abord pensé à un dysfonctionnement de sa carte vitale, avant de découvrir l’origine de l’incident : son généraliste avait racheté son cabinet à un ancien médecin, qui était, lui, décédé le 4 janvier 2010. « Jusqu’alors, je n’avais aucun problème de remboursement, alors que je vais chez ce médecin depuis toujours… Et c’est seulement maintenant qu’on m’oppose le décès de l’ancien, quatre ans après… », a soupiré le retraité, qui a tout de même récupéré les 23 euros il y a quelques jours. Sa vie, aussi.

(Source: metronews.fr)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Ne soyez pas jaloux, des trains chasse-neiges comme au Canada, la France en a déjà (vidéos)

Chaque hiver c’est la même chose: il neige, les trains se bloquent et on met ...