Accueil » Internet » eBay et Sotheby’s s’associent pour vendre des objets d’art en ligne

eBay et Sotheby’s s’associent pour vendre des objets d’art en ligne

Les deux géants commenceront par diffuser sur eBay des enchères organisées chez Sotheby’s à New York. Les internautes pourront enchérir en ligne.

Acheter un objet cher en ligne ne fait plus peur selon eBay.

Acheter un objet cher en ligne ne fait plus peur selon eBay.

Acheter une montre Jaeger-LeCoultre ou un camée italien du XIXe siècle sur eBay, ce sera bientôt possible avec la caution de Sotheby’s. Les deux entreprises ont en effet annoncé le 14 juillet 2014 vouloir organiser des enchères au siège de Sotheby’s à New York et les diffuser sur un portail spécial qu’eBay ajoutera à son site « dans un avenir proche » et qui permettra d’enchérir en temps réel depuis n’importe où sur la planète.
A plus long terme, le partenariat pourrait s’étendre aux autres places d’enchères de Sotheby’s dans le monde tandis qu’eBay pourra décliner le portail sur ses sites en langues étrangères.
Chaque jour, plus de 3 500 objets sont vendus aux enchères à plus de 5 000 dollars sur eBay, indique le géant des enchères en ligne. Il précise par ailleurs que ce partenariat devrait se concentrer sur des prix de vente allant de 5 000 à 100 000 dollars, avec comme créneaux envisagés les bijoux, les montres ou encore des photographies et des oeuvres d’art.

Deuxième essai

Si une partie des 145 millions d’utilisateurs revendiqués par eBay connaissent déjà le marché de l’art (des objets de collection pour un montant total de huit milliards de dollars se sont échangés l’an dernier sur ses sites), « d’autres sont intéressés et ne savent pas vraiment comment faire, ils peuvent trouver le marché de l’art intimidant » alors qu’ils sont à l’aise sur eBay, note Gene Cook, responsable du projet chez eBay.
C’est un deuxième essai pour Sotheby’s et eBay, qui avaient déjà décidé de s’allier pour vendre de l’art en ligne en 2002, avant de jeter l’éponge l’année suivante. Pas assez rentable, avait indiqué à l’époque la maison d’enchères.

(Source: 01net)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*