Accueil » Insolite » Taubira et un singe, saucisson et islamophobie, tel est le profil Facebook d’une candidate FN

Taubira et un singe, saucisson et islamophobie, tel est le profil Facebook d’une candidate FN

Anne-Sophie Leclère, ex-tête de liste FN aux municipales, a été condamnée par le tribunal de grande instance de Cayenne à neuf mois de prison ferme et 5 ans d’inéligibilité pour avoir comparé la Garde des Sceaux, Christiane Taubira, à un singe.

Suspendue par la direction du Front national à l’époque des faits, la jeune femme n’en demeure pas moins emblématique des dérapages qu’alimentent les militants d’extrême droite sur les réseaux sociaux, parfois même sans se rendre compte de l’illégalité de leurs actes.

Le dérapage d’Anne-Sophie Leclère n’était pas une première. Le conseiller régional du Front national de Languedoc-Roussillon, Julien Sanchez, avait été condamné quelques jours plus tôt par la cour d’appel de Nîmes à 3000 euros d’amende pour avoir laissé deux internautes publier sur son mur Facebook des commentaires à connotation raciste. « Une décision politique », avait déjà estimé l’élu.

Un phénomène parfois entretenu par les cadres du parti de Marine Le Pen. En témoigne le profil Facebook de Anne-Sophie Leclère, épinglée par un reportage d’Envoyé Spécial dans lequel elle postait l’image comparant la ministre de la Justice Christiane Taubira à un singe.

Si l’image incriminée a été retirée, le compte Facebook, ouvert à tous, recèle bien d’autres « perles » à caractère raciste ou islamophobes, plus ou moins assumés. Blagues sur le saucisson pour éloigner les musulmans, plaisanteries racistes visant les noirs… Petit florilège du profil Facebook d’une candidate FN parmi d’autres :

(Source: huffingtonpost.fr)

Un commentaire

  1. Une justice sportive
    il faut croire que la justice française s’est acheté un dérailleur. Elle n’est dorénavant plus à deux vitesse mais dotée d’une gamme qui va du petit au grand braquet. Voilà qui laissera rêveurs les amoureux de la petite reine, et, sans nul doute, lui permet de nouvelles performance en matière d’inégalités dans les verdicts rendus.

    Souvenons nous de l’état français sanctionné par la Cour Européenne de Justice pour la position de la justice Française dans l’affaire du « Pauvre con », de la grande clémence envers le fils d’une semi-dame de France accroc de cette herbe dont on n’épice pas nos viandes, de la saga Mbala (Dieudonné sur scène) et du nombre d’affaires dont les français n’ont plus entendu parler….
    La liste de ces rendus de justice iniques, variables et inconstants vient de s’allonger encore avec cette condamnation sans proportion avec les faits reprochés. Il est normal que cette personne soit condamnée pour ses propos, mais en l’espèce, le verdict est sans commune mesure avec ceux usuellement rendus dans ce genre d’affaire.
    Certes, cette péronnelle est coutumière du fait et doit être sanctionnée, mais il n’en reste pas moins que sa page Facebook est toujours en ligne et que cette personne pourra en toute légalité exercer un mandat électif d’ici quelques années. Ce n’est pas là l’image que j’avais d’une juste sanction.

    Si cette affaire fait été une grillade, elle aurait été servie bien trop poivrée mais sans sel, simplement immangeable. Nul doute que nous la renverrions en cuisine, et je gage que c’est bien ce qui se passera et que cette sanction ne sera jamais appliquée.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Facebook : une faille permettait d’effacer toutes les photos du réseau social (vidéo)

Un chercheur en sécurité a découvert une faille permettant d’effacer des albums photo sur Facebook ...