Coup de coeur

Adele
Rolling In The Deep

"Single"

"Remix"

Achetez le maxi single


Florent Pagny
Tout et son contraire
"Te jeter des fleurs"

"Chacun est un cas"

Achetez l'album


Benjamin Biolay
La superbe
"Ton héritage"

Achetez l'album

Statistiques

Il y a un total de:
pages vues,
dont aujourd'hui.

En ce moment, sur Calitel:

Dont: 22 invités, et 1 moteur de recherche


Internet

YouTube submergé de vidéos porno

Cet article a plus de 10 mois. En fonction du sujet traité, il est possible que les informations contenues soient obsolètes. Vous trouverez au bas de cet article (après la case commentaire), une sélection de liens qui ont un rapport plus ou moins proche avec ce sujet.

Le site de partage a été confronté la semaine dernière à un afflux massif de vidéos X camouflées.

youtube-pornoLes vidéos postées sur YouTube ne respectent peut-être pas toujours le droit d’auteur. En revanche, en temps normal, vous aurez du mal à y trouver de la pornographie. Pourtant, le site a bel et bien été submergé, le 19 mai dernier, par des envois massifs de vidéos au contenu sexuellement explicite, selon l’expression consacrée.

Les films ont pu arriver sur la plate-forme, accessibles à tous sans restriction, car ils étaient camouflés derrière des intitulés inoffensifs, comme « Hannah Montana » (du nom d’une célèbre série télévisée pour ados) ou « Jonas Brothers » (un groupe de pop chrétienne américain). De plus, les vidéos commençaient par quelques secondes de contenu standard, comme une interview… avant d’enchaîner sur du porno.

Google accusé de « détruire la musique »

D’après la BBC, les auteurs de cette opération, appelée Porn Day, seraient des membres des forums de partage d’images 4Chan et EBaum’s World. Si ce dernier a démenti, un membre de 4Chan, qui se fait appelé Flonty, a répondu à la chaîne britannique. Il ne s’étend pas vraiment sur les motivations, expliquant qu’il s’agit de représailles contre YouTube, qui contribuerait à « détruire la musique ». Apparemment, une allusion à la rupture des discussions sur un accord financier entre Google, maison mère de YouTube, et la PRS for Music, qui collecte les droits des musiciens au Royaume-Uni. Avec pour conséquence que Google a dû retirer tous les vidéo-clips relevant de la PRS.

Flonty a également expliqué qu’il s’agissait de montrer à quel point il était facile de poster des vidéos porno sur un site fréquenté par des millions d’internautes. Quoi qu’il en soit, YouTube assurait, deux jours après l’attaque, avoir fait le ménage. Non sans prévenir ses utilisateurs. Il se peut que certains des contenus incriminés remontent encore sur le moteur de recherche, même si la vidéo a été retirée !

Partagez cette page !

Donnez votre avis, faites un commentaire !

 

 

 

Vous pouvez utiliser ces tags HTML

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Pour personnaliser votre commentaire, les "gravatars" sont permis.
Créez le votre sur: gravatar.com

;-) :twisted: :roll: :oops: :mrgreen: :lol: :idea: :evil: :cry: :arrow: :?: :-| :-x :-o :-P :-D :-? :-) :-( :!: 8-O 8)

D'autres articles à découvrir:


Plus de 700 milliards de vidéos regardées sur YouTube en 2010 Le site de partage de vidéos se félicite. En un an, plus de 700 milliards de clips ont été vus par...
YouTube: cinq ans et deux milliards de vidéos visionnées chaque jour La plateforme de vidéos en ligne fête ses cinq ans en grande forme. YouTube a passé le seuil des deux...
Insolite: Il y a enfin du porno pour femmes sur internet Il n’y a pas que les calendriers de rugbymen! L’Association Européenne de Porno pour les femmes...
YouTube lance la vidéo ultralight Le site de partage de vidéos teste une page allégée pour lire les clips même avec une connexion bas...

Archives

avril 2014
L Ma Me J V S D
« août    
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930