Accueil » Internet » Il y a désormais plus d’un milliard de sites Web en ligne…

Il y a désormais plus d’un milliard de sites Web en ligne…

Chiffre symbolique, le Web qui a fêté ses 25 ans en mars viendrait de passer le cap du milliard de sites Web en ligne. En revanche, on ne sait pas combien sont à l’abandon…

Il y a eu les pages perso, puis les blogs, puis les Myspace, Tumblr et autres espaces personnalisés, petits bouts de 0 et de 1, colonisés à la sueur du clavier. Le Net et le Web sont des espaces d’expression jamais vus auparavant et leur succès est colossal, à l’échelle de l’humanité.

25 ans et toutes ses dents

Selon le site spécialisé Internet Live Stats, il y a désormais plus d’un milliard de sites Web, et ce chiffre augmente en permanence, selon les derniers relevés établis en temps réel mardi. Le Web a fêté ses 25 ans en début d’année et le compteur d’internetlivestats.com indiquait que la toile comptait plus d’1,06 milliard de sites mercredi peu avant minuit.
L’idée du Web, interface « graphique » du Net, a été développée dans les années 1980 par le Britannique Tim Berners-Lee, qui n’était alors qu’un jeune ingénieur en informatique dans un laboratoire de physique en Suisse. Il a présenté son idée par écrit le 12 mars 1989, un jour en général considéré comme la date de naissance du Web. Les militaires américains avaient étudié l’idée de connecter des ordinateurs en réseau dans les années 1950, et avaient lancé Arpanet en 1969, une sorte de précurseur d’Internet.

Le Web a gagné son premier milliard à seulement 25 ans...

Le Web a gagné son premier milliard à seulement 25 ans…

Explosion de l’information

Mais grâce au système de « Sir Tim », aujourd’hui âgé de 59 ans, les gens ont été en mesure de publier ce qu’ils souhaitaient sur des ordinateurs reliés entre eux par internet, ouvrant la porte à un gigantesque partage d’informations et à une explosion du nombre de sites.
Des moteurs de recherche comme Yahoo! ou Google ont ensuite été créés pour aider les internautes à trouver les pages qui les intéressaient parmi la profusion d’informations postées. Ainsi, rien que pour la journée d’hier, mardi 16 septembre, Google a enregistré plus de 3,1 milliards de recherches sur ses serveurs selon internetlivestats.com. Et près de 170 milliards d’e-mails avaient aussi été envoyés au cours des dernières 24 heures.

Tout n’est pas vert…

Toujours selon le compteur d’internetlivestats.com, la barre des 3 milliards d’internautes devrait aussi être franchie prochainement. Le revers de la médaille est que l’électricité consommée pour faire fonctionner internet a généré au moins 2,17 millions de tonnes de dioxyde de carbone (CO2) rejetées dans l’atmosphère rien que pour la journée de mardi, selon internetlivestats.

(Source: 01net.fr)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*