Accueil » Revue de presse » Autonomie iPhone : pourquoi il ne faut pas quitter les apps à la main

Autonomie iPhone : pourquoi il ne faut pas quitter les apps à la main

Il y a les conseils qui font réellement gagner en autonomie… et il y a les autres. Ainsi, n’écoutez pas ceux qui prétendent qu’il faut fermer les apps en les éjectant du sélecteur d’applications pour économiser la batterie — c’est tout simplement faux.

iOS observe vos usages pour « réveiller » les applications avant que vous ne les utilisiez, et limite sinon leur activité. Qu’une app apparaisse dans le sélecteur d’applications ne veut pas dire qu’elle tourne en arrière-plan : cela veut simplement dire que vous l’avez utilisée dans le passé. Autrement dit, le sélecteur d’applications est un raccourci pour passer d’une application à une autre, pas un gestionnaire de tâches à la sauce Windows.

Le sélecteur d'application

Le sélecteur d’application

Lorsque vous quittez une application en appuyant sur le bouton d’accueil, le système suspend son exécution. « Suspendre l’exécution des apps est une manière d’augmenter l’autonomie », explique Apple, « et permet aussi de consacrer les ressources du système à l’application […] sur laquelle l’utilisateur est désormais concentré. »

Sauf à ce que vous utilisiez des apps lourdes qui ont besoin de beaucoup de mémoire, le système va conserver l’état mémoire des applications pour les relancer le plus rapidement possible. C’est ce qui donne l’impression d’instantanéité dans l’utilisation d’un iPhone : les applications sont comme « figées », prêtes à repartir dès que vous en aurez besoin.

Éjecter une application du sélecteur d’applications provoque la purge de sa mémoire : son actualisation en arrière-plan sera perturbée, et son lancement sera plus lent. Cette manipulation ne permet donc pas d’économiser de la batterie — au contraire, elle entraîne une plus forte consommation.

Une seule situation doit vous pousser à forcer la fermeture d’une application en l’éjectant du sélecteur d’applications : si elle est complètement plantée. « Il n’est généralement pas nécessaire de forcer la fermeture d’une application », insiste Apple, « à moins que celle-ci refuse de répondre. » Encore une fois : les applications dans le sélecteur d’applications « ne sont pas ouvertes ; leur exécution est suspendue. »

(Source: igen.fr)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Comment éviter les appels frauduleux sur son iPhone ?

Les auteurs des numéros surtaxés frauduleux ne manquent pas d’imagination, ainsi de nombreuses personnes reçoivent ...