Accueil » Internet » Des milliers de LiveBox Orange piratées par un détournement de DNS

Des milliers de LiveBox Orange piratées par un détournement de DNS

Un mystérieux pirate a réussi à siphonner les données bancaires de milliers de clients de l’opérateur historique en pénétrant l’interface d’administration des Livebox.

Livebox ancienne génération

Livebox ancienne génération

Que s’est-il vraiment passé fin mai, dans plusieurs milliers de LiveBox Orange ? Subitement, de nombreux internautes se sont retrouvés dans l’impossibilité de se connecter à l’administration de leur box (par l’adresse 192.168.1.1). Le mot de passe permettant d’accéder à leur interface de paramétrage, par laquelle on gère la connexion, le Wi-Fi, ou encore de la télévision avait été changé par un inconnu. Plus grave, l’intrus avait modifié les adresses DNS de la LiveBox et dirigé les connexions des internautes vers un serveur malveillant. Sa mission ?

Intercepter les données sensibles des personnes piégées. Une attaque dite Man-in-the-middle (L’homme du milieu). « Tous les flux vers des sites marchands, les banques ont été redirigés vers le fraudeur » s’exclame un responsable d’un service de sécurité informatique bancaire.

Seule alerte que les clients ont éventuellement pu apercevoir : l’apparition d’un problème de certificat lors de leurs achats en ligne. Autant dire que l’attaque, sournoise, a peut-être fait de gros dégâts, le pirate ayant eu la possibilité de capturer les coordonnées bancaires, les identifiants de connexion, voire leurs coordonnées e-CB sans que les victimes ne puissent s’en rendre compte.
Comment ce cybercriminel a-t-il fait pour se prendre ainsi aux box de milliers d’internautes ? Il semble avoir réussi son tour de passe-passe par le biais d’un site piégé. L’idée était de faire exécuter un script malveillant spécifiquement aux clients Orange grâce à un lien attirant, formulé à leur égard. Celui-ci lançait alors un script automatisé qui se connectait à l’interface d’administration de la LiveBox.

Mise à jour salvatrice pour les Livebox

Le cybercriminel a aussi profité du fait que les clients impactés n’avaient pas changé leurs identifiants de connexion «Usine» de leur LiveBox, le fameux admin/admin. Une attaque facile ? Des codes trainent sur le web permettant, en quelques lignes, de se connecter automatiquement à une LiveBox, de modifier le DNS et de changer le mot de passe. Autant dire un jeu d’enfant pour un pirate.
Contacté, Orange n’a pas donné suite à nos questions sur cette attaque… mais semble l’avoir prise au sérieux : depuis, l’opérateur a mis à jour ses LiveBox qui, dorénavant, n’autorisent plus les changements de DNS. « Je travaille dans une banque et j’en ai ras le bol de traiter des incidents de ce type » souligne le RSSI. On se fait taper dessus par nos clients en leur renouvelant leur CB par mesures préventives. Il serait bien que chacun prenne ses responsabilités… » Il est vrai qu’Orange est loin d’être le seul à avoir subi ce genre d’attaques, qui sont fréquentes chez tous les FAI. Alors, pour vous éviter toute mésaventures, suivez notre petit guide, ci-dessous.

Comment vous prémunir de ce genre d’attaques ?

Pour éviter ce type de piège automatisé, quelques règles d’hygiène numérique simples sont à tenir. D’abord, changer les mots de passe usine de votre LiveBox (mais aussi de votre téléphone, tablette…) Pour Orange, SFR il suffit de taper 192.168.1.1 dans un navigateur.Pour Numéricâble, 192.168.0.1. Pour Freebox V5 https://subscribe.free.fr/login/ et V6 http://mafreebox.freebox.fr/. Il vous suffit de tester le couple admin/admin pour s’identifier. Si vous accédez à l’administration de la box, direction «Changer de mot de passe». Dernier détail, ne cliquez jamais sur le moindre lien vous proposant de vous rendre dans votre administration de box. Préférez toujours taper l’adresse dans votre navigateur. Cela pourra vous éviter le passage d’un pirate !

(Source: 01net.com)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

T411 change de nom de domaine

C’est un déménagement en toute discrétion : T411 n’utilise plus un nom de domaine rattaché ...