Accueil » Revue de presse » 300 000 dollars de matériel volé dans 16 Apple Store, sans arme ni violence

300 000 dollars de matériel volé dans 16 Apple Store, sans arme ni violence

Selon la cour fédérale américaine, un homme aurait réussi à berner 16 boutiques de la Pomme en Floride, pour un magot supérieur à 300 000 dollars.

Plutôt que de foncer dans les vitrines avec un véhicule-bélier pour remplir son coffre de Mac, d’iPad et d’iPhone, l’homme originaire de Floride serait tout naturellement passé en caisse pour « régler ses achats ».

Seulement, pour ne pas dépenser un dollar, notre individu a exploité une faille du système d’encaissement par carte bancaire des Apple Store. Au moment de payer les produits, la CB donnée à l’employé n’avait bien entendu pas les fonds nécessaires pour régler la note, il faut dire que les factures pouvaient parfois atteindre les 7 000 dollars. Lorsque le caissier annonçait que le paiement n’avait pas pu aboutir, l’escroc faisait semblant d’appeler sa banque afin de s’assurer qu’il disposait bien de l’argent, et faisait croire que le banquier lui cédait alors un code de validation de la transaction, permettant au caissier de passer outre le refus de paiement.

Seulement, aux États-Unis, le code permettant de forcer une transaction n’étant apparemment pas sécurisé, il suffirait de saisir n’importe quelle suite de chiffres pour autoriser la caisse à valider les achats d’un client, sans que la banque ne puisse intervenir en cas d’insolvabilité. L’escroquerie a été renouvelée 42 fois dans un total de 16 magasins et pour une somme avoisinant les 310 000 dollars.

Autre mauvaise nouvelle pour Apple, c’est elle qui est officiellement responsable de toutes ces ventes frauduleuses, pour la simple raison que ce sont ses employés qui ont saisi le code permettant de forcer l’achat, allant ainsi à l’encontre du refus émis par la banque lors de la première tentative d’encaissement.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*