Accueil » Insolite » Insolite: Infidèle, il est torturé avec des bigoudis chauds et une roulette à pizza

Insolite: Infidèle, il est torturé avec des bigoudis chauds et une roulette à pizza

Trois femmes ont été jugées au Royaume-Uni pour des actes de barbarie envers un homme qu’elles accusaient d’infidélité. Le coureur de jupons a été brûlé à l’aide de plusieurs objets, notamment des bigoudis posés sur son sexe.

Ils voulaient lui donner une bonne leçon. Trois femmes et un homme ont été jugés au Royaume-Uni en début de semaine pour actes de barbarie envers un homme. La raison ? Il était accusé d’infidélité envers Leah White, son ex-compagne de 22 ans, relate le Daily Mail. La victime entretenait une relation avec elle, lorsqu’elle s’est aperçue qu’il fréquentait en parallèle deux autres jeunes femmes.

Sa fureur s’est transformée en plan sordide lorsqu’elle en a fait part à Lorraine Earles, 47 ans, Natalie Lilley, 19 ans et un homme de 27 ans nommé Brendan Teale. Le quatuor décide de monter un plan. Ils attirent l’homme dans un appartement de Scarborough, où il se retrouve pris au piège. Rapidement ligoté à une chaise, il reçoit une pluie de coups de poing avant d’être forcé d’avaler de la lessive liquide. L’ex petite amie trompée s’empare ensuite de bigoudis chauffants qu’elle pose sur le sexe du jeune homme. Pendant ce temps, une des complices le brûle sur plusieurs parties de son corps – notamment le cou – à l’aide d’un briquet.

Parcouru par une roulette à pizza

La scène aurait été très longue et, à plusieurs reprises, les bourreaux ont fait croire à leur victime qu’ils allaient l’étouffer ou l’égorger pour ses tromperies. Tantôt menacé à la gorge avec un cutter, tantôt parcouru par une roulette à pizza, l’homme est également bâillonné avec un foulard. Finalement, les trois femmes font basculer sa chaise en arrière, et Brendan Teale lui assène de violent coups de pieds avec ses complices avant de le laisser s’enfuir.

Après enquête, il est apparu que ce dernier avait commis un cambriolage et des faits de violence le jour même. Les deux accusées les plus jeunes, Leah White et Natalie Lilley, ont été condamnées à deux ans de travaux d’intérêt général et cent heures de travail non rémunéré. Leah White devra suivre en plus un cursus de réhabilitation. Brendan Teale a été incarcéré pour douze mois de prison ferme en raison de ses antécédents et d’autres faits concomitants à l’attaque.

Lorraine Earles a pour sa part évité les cinq mois de prison requis à son encontre. Le juge a tenu compte du profil psychologique fragile de l’accusée. Elle a cependant écopé de deux ans de travaux d’intérêt général supervisés avec un suivi d’une formation de vingt jours. Elle devra également s’acquitter d’environ 80 euros de dommages et intérêts envers la victime.

(Source: metronews.fr)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

La réponse de Ryanair aux internautes suite à un drôle de dessin sur l’aéroport de Dublin

Le personnel au sol de la compagnie Ryanair dessine un pénis géant dans la neige ...