Accueil » Revue de presse » Après avoir fiché nos habitudes, Google se lance dans le fichage d’ADN avec « Baseline Study »

Après avoir fiché nos habitudes, Google se lance dans le fichage d’ADN avec « Baseline Study »

Google, le moteur de recherche, va développer un programme médical préventif. Son but: récolter des milliers de profils ADN afin de détecter au plus tôt des risques de maladies chez les patients et, ainsi, éviter des maladies mortelles comme certains cancers.

adnLe laboratoire de Google, Google X, n’en finit pas d’innover sur tous les fronts. Après les Google glass, et la Google car, voici venu « Baseline Study ». Le moteur de recherche entend lancer une étude génétique afin de prévenir les risques de cancers ou de maladies cardiaques, comme le dévoilait la semaine dernière le Wall Street Journal.

Le projet du géant américain est de dresser le portrait type d’un corps en bonne santé à partir des données récoltées. Entre 70 et 100 experts médicaux – de domaines divers tels que la biochimie, la physiologie, l’optique, la biologie moléculaire…- devraient participer au projet, sous la houlette du Dr Andrew Conrad. Ils cherchent à créer la base de données la plus complète du monde sur les caractéristiques biologiques des êtres humains en bonne santé.

Des milliers d’ADN répertoriés

Concrètement, des prélèvements seront effectués pour récolter les données génétiques et moléculaires (urine, sang, salive…) de patients anonymes. Ainsi 175 personnes se sont d’ores et déjà manifestées, mais des milliers d’autres volontaires devraient être étudiés dans les mois qui viennent.

Au bout du compte, l’historique des volontaires sera reconstitué: antécédents familiaux, résistance à l’effort, rythme cardiaque… Puis le moteur de recherche utilisera sa puissance de calcul pour chercher des biomarqueurs qui permettraient de déceler un risque de maladie avant l’arrivée de tout symptôme.

D’après le Wall Street Journal, le projet de Google, s’il est prometteur, suscite des inquiétudes dans les sphères médiacles au sujet de la confidentialité des données. Google assure de son côté que toputes les données publiées seront parfaitement anonymes.

(Source: bfmtv.com)

2 plusieurs commentaires

  1. Tous ces services qui sont proposés par Google « pour le grand bien du public » me font un peu peur.
    Google n’est pas notre ami… Il faut cesser de penser l’inverse !

    • Ok d’accord, mais une fois qu’on dit ceci, qu’est-ce qu’on fait ?
      Comment sérieusement se passer des services de Google aujourd’hui ?
      C’est juste impossible !

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Déjà 10 millions de Chromecast vendues par Google

En un an et demi, Google a vendu plus de 10 millions de Chromecast. Ce ...