Accueil » Revue de presse » Avant d’envoyer votre prochain sexto, prenez le temps de lire ceci

Avant d’envoyer votre prochain sexto, prenez le temps de lire ceci

Edward Snowden affirme que des agents de la NSA se divertissent parfois avec des photos de personnes nues interceptées.

Encore une fois, Edward Snowden fait une révélation choquante. Nous savons déjà que l’agence de renseignements effectue une collecte massive d’informations sur tout le globe, grâce aux nombreux documents dévoilés par celui-ci.

Parmi les données qui peuvent être interceptées, il y a les communications téléphoniques, les e-mails, les discussions sur messagerie instantanée, les conversations vidéos et les échanges de photos (ou des photos stockées).

Non seulement des photos sont interceptées, mais parfois celles-ci feraient également le tour des agents de la NSA lorsqu’elles sont intéressantes.

Dans une interview accordée au Gardian, Edward Snowden explique que lorsqu’un agent de la NSA tombe sur quelque chose comme une photo nue et compromettante d’une personne (attirante), il peut arriver que celui-ci se retourne et montre cela au collègue d’à côté. Ce denier propose alors de montrer l’image à un autre collègue qui, à son tour, va partager avec quelqu’un d’autre et ainsi de suite.

Il en résulte que la photo d’une ou d’un inconnu, partagée de manière privée, peut vite devenir un phénomène viral au sein des équipes de la NSA. Edward Snowden affirme avoir déjà vu cela se produire et assure qu’il s’agit d’une situation fréquente, voir « routinière ». L’ancien agent explique même que cela est considéré comme faisant partie des « avantages sociaux » dans les postes de surveillance. Ces événements ne seraient jamais rapportés (mise en cause du système d’audit).

La réponse de la NSA

D’après Forbes, un porte-parole de l’agence américaine n’aurait pas explicitement nié les déclarations d’Edward Snowden. Néanmoins, ce dernier a rappelé que la NSA ne tolère pas les violations de ses normes professionnelles et que l’agence réagit de manière appropriée en cas de faute.

(Source: pressecitron.net)

Un commentaire

  1. Bon, au final, c’est fait pour ça les sextos, non???
    Finalement, je suis bien content; car moi qui pensait que bien souvent, ceux que j’avais envoyé n’avaient servi à rien, je sais maintenant que ce n’était pas perdu pour tout le monde 😉

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Sécurité : des millions de disques durs surveillés par la NSA ?

L’agence nationale de surveillance américaine (NSA) aurait trouvé un moyen très efficace de surveiller les ...